Zimbabwe: incroyable! Une mère tue sa fille pour avoir fait bouillir des...

Zimbabwe: incroyable! Une mère tue sa fille pour avoir fait bouillir des œufs pour le petit déjeuner

251
0

D’une façon générale, les mères sont prêtes à tout pour protéger leurs progénitures, quitte à se sacrifier pour voir ces innocentes créatures réussir dans la vie. Mais malheureusement, certaines d’entre elles n’ont pas assez d’amour pour leurs enfants.

Pour preuve, au Zimbabwe, une mère a ôté récemment la vie à sa fille. Elle  aurait tué sa fille parce qu’elle aurait cuit des œufs pour le petit déjeuner.

Zimbabwe: incroyable! Une mère tue sa fille pour avoir fait bouillir des œufs pour le petit déjeuner

0

D’une façon générale, les mères sont prêtes à tout pour protéger leurs progénitures, quitte à se sacrifier pour voir ces innocentes créatures réussir dans la vie. Mais malheureusement, certaines d’entre elles n’ont pas assez d’amour pour leurs enfants.

Pour preuve, au Zimbabwe, une mère a ôté récemment la vie à sa fille. Elle  aurait tué sa fille parce qu’elle aurait cuit des œufs pour le petit déjeuner.

Selon Zimnews, la mère appelée  Mercy Marigo, originaire de Gokwe (ville située dans la province des Midlands), a battu sa fille, Tapuwanashe, avec une bûche de bois en feu jusqu’à lui fait perdre connaissance.

Selon les voisins, Marigo s’est fâchée contre sa fille parce que celle-ci a fait bouillir deux œufs pour le petit déjeuner sans son consentement. Prise d’une grande colère, l’indigne mère a frappé la pauvre fille avec un bois incandescent. La gamine sans défense s’est effondrée.

Réalisant la gravité de son acte, Mercy Marigo a conduit urgemment sa fille dans l’hôpital le plus proche. Malheureusement, les médecins n’ont rien pu faire pour sauver Tapuwanashe.

A en croire, Gladys Marigo, sœur de la mère-meurtrière, les témoins auraient affirmé que Mercy s’était sentie frustrée du fait que sa fille ait fait bouillir les œufs qu’elle avait réservés pour leur repas du soir.

Gladys a aussi révélé que sa sœur a été arrêtée par la police et attend son procès à la cour des magistrats.

afrikmag.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Inline
Buzztotal
Inline
Buzztotal