Est-ce de l’amour, ou simplement de l’attachement ? 

L’Amour est passionné ; l’attachement est apathique

On dit parfois que l’amour et la haine sont très proches, et ce n’est pas faux. C’est pour ça que, si vous rompez avec une personne que vous aimez, tout ce magnifique amour inconditionnel se transforme en un flot de haine passionnée et irrépressible.
Quand vous êtes juste “attaché” à quelqu’un, par contre, vous ne ressentez pas ce genre de haine. Vous êtes énervé, parano, anxieux, mais vous n’arrivez pas à un sentiment aussi fort que la haine… Tout simplement parce que de base, votre sentiment à l’égard de l’autre personne n’était pas aussi fort.

L’Amour, c’est tout pour l’autre ; l’attachement, c’est tout pour soi

Quand vous êtes vraiment amoureux, vous pensez avant tout à l’autre personne. Pour la première fois dans votre vie, vous voulez faire passer les besoins de quelqu’un d’autre avant vos propres intérêts.
Quand vous ne ressentez qu’un simple attachement, vous voulez juste que quelqu’un soit près de vous. Vous ne cherchez pas à combler ses besoins — vous cherchez avant tout à combler les vôtres…

L’Amour est une chose difficile ; l’attachement est seulement difficile quand vous êtes loin l’un de l’autre.

L’amour véritable n’est jamais une chose facile. On peut penser que ça l’est puisque c’est un sentiment si pur et si beau, mais tout ce qui est intense et susceptible de changer une vie demande en vérité énormément de travail. Vous devez prendre soin chaque jour de votre amour, continuer à le nourrir.
Avec l’attachement, c’est beaucoup plus simple puisqu’il n’y a rien à nourrir. Vous devez juste être ensemble, et c’est tout ce que vous avez à faire. Vous mesurez l’intensité de votre relation au nombre de fois que vous parvenez à vous voir par semaine…
Vous avez besoin de l’autre personne, de la même manière que vous auriez besoin d’une drogue. Mais ça ne grandit pas, ça ne se transforme pas en quelque chose de potentiellement meilleur. Comme avec n’importe quelle drogue, la montée n’est jamais durable, et on finit toujours par redescendre…

L’Amour est un sentiment qui vous libère. L’attachement est possessif

Quand vous êtes vraiment amoureux, vous n’avez pas besoin de voir l’autre personne pour vous sentir en sécurité. Vous n’avez pas besoin d’être physiquement présent avec cette personne pour comprendre ce qu’elle ressent.
Quand c’est juste de l’attachement, vous ne comprenez pas réellement les sentiments de votre partenaire… Parce que le seul moment où vous vous sentez en sécurité, c’est quand vous êtes avec lui ou elle. Quand vous êtes séparés, vous ne pouvez pas vous empêcher de vous demander ce qu’il/elle fait, avec qui…

L’Amour nous rend plus fort. Les rapports de force sont tout ce qui importe, lorsqu’on est juste attachés.

Rien de tel que l’amour pour vous donner le sentiment d’être capable de tout faire, de déplacer des montagnes et de courir des kilomètres. Cela vous donne un sentiment indicible de liberté, une énergie folle. Vous vous sentez vivant et prêt à vous battre tous les deux contre le monde entier !
Quand il s’agit d’un simple attachement, toute votre relation ou presque est basée sur une lutte de pouvoir et d’influence. Vous voulez chacun vous assurer d’être celui ou celle qui n’est pas laissé(e) pour compte… Vous voulez diriger la relation au lieu de partager le gouvernail. Vous êtes tous les deux menottés, et vous voulez être celui/celle qui a les clés.

L’amour est éternel. L’attachement est limité dans le temps.

Quand vous êtes amoureux — vraiment amoureux — vous l’êtes, et c’est tout. Que votre relation fonctionne entre vous ou pas, cette personne L’attachement ne fonctionne pas comme ça. L’attachement est toujours en attente de mieux, toujours soumis à une fin plus ou moins proche. L’attachement n’est pas une chose réelle — ce n’est qu’une pâle copie de ce que peut être l’amour.
Si c’est le cas, un de ces jours, l’un d’entre vous trouvera cet amour véritable, et tout cet attachement factice que vous avez placé l’un envers l’autre s’évaporera, aussi vite qu’il n’a été créé.
L’amour véritable ne s’évanouit pas ainsi. Il reste en vous, pour toujours.

LAISSER UN COMMENTAIRE