« Jamais je n’aurais cru pouvoir dire ça de toute ma vie ». Ce sont les premiers mots que Rihanna a prononcés alors qu’elle se trouvait mercredi dans l’une des plus prestigieuses universités américaines. C’était à l’occasion d’une cérémonie où elle recevait un prix pour son engagement humanitaire.

La chanteuse américaine a vendu plus de 200 millions d’albums, reçu huit Grammys (sur un total de 139 Awards) et battu 5 records au Guinness. Il faut dire qu’en douze ans de carrière (à compter de la sortie de son premier single, Pon de Replay), Rihanna a toujours su consolider son statut de star. Selon plusieurs médias américains, la native de la Barbade ajoute à son impressionnant palmarès, un nouveau prix : la « Bad Gal ». Il s’agit d’un prix qui honore les personnes pour leur engagement humanitaire…

1

« Me voilà donc à Harvard ! Jamais je n’aurais cru pouvoir dire ça de toute ma vie, mais c’est agréable ! », a déclaré Rihanna lors de son discours de remerciement après avoir reçu son Humanitarian Award de la part de  la Harvard Foundation. La cérémonie s’est déroulée au Sanders Theater, à la légendaire université située à Cambridge. Pour la circonstance, Rihanna était vêtue d’une tenue Monse de la collection automne-hiver 2017, récemment présentée à la Fashion Week de New York.

1

La star américaine de 29 ans a été récompensée pour son œuvre caritative à La Barbade. Grâce à la chanteuse, un centre d’oncologie et de médecine nucléaire pour diagnostiquer et traiter le cancer du sein à l’hôpital Queen Elizabeth de Bridgetown, capitale de l’île vient d’ouvrir ses portes.

1

Il faut signaler que Rihanna a, par ailleurs, mis en place un programme destiné à payer les frais universitaires des étudiants des Caraïbes qui partent étudier aux États-Unis. Elle se bat également pour un meilleur accès des filles à l’éducation  dans les pays en voie de développement. Au regard de son engagement dans l’humanitaire, la chanteuse mérite bel et bien ce prix.

afrikmag.com

LAISSER UN COMMENTAIRE