Les parents du jeune homme de 28 ans, nommé Affi Nguessan Jean Lambert vivant dans la commune de Yopougon Port-Bouet II, ont le sommeil troublé en ce moment. Et pour cause, leur fils qui voulait allonger et grossir son sexe, s’est retrouvé avec un pénis au-delà de ses attentes.

En lieu et place d’un sexe de 17 centimètres que lui proposait le mystique nommé Arouna Hama, le garçon s’est retrouvé aujourd’hui avec un machin de 33 centimètres. L’abus de la potion magique a abouti à un tel trouble organique.

Même si depuis une semaine, il ne s’est pas encore manifesté un effet secondaire, force est de dire que les parents du garçon recherchent activement le guérisseur, pour le conduire dans un poste de police. Car pour eux, c’est inadmissible qu’un sexe au repos mesure 33 centimètres.

Les raisons qui ont poussé le jeune à désirer un sexe long, se trouvent tout simplement dans sa volonté de satisfaire sa petite amie du quartier. «Je voulais satisfaire Larissa», s’est-il confié à sa mère. Et voilà que depuis que le zizi du jeune apprenti Gbaka a pris des proportions démesurées, celle-ci a préféré disparaître du quartier.

C’est l’occasion d’appeler les Ivoiriens à se méfier de ces vendeurs ambulants qui pullulent dans toutes les rues d’Abidjan, proposant des remèdes en tout genre à la population. Le cas d’Affi doit servir de leçon.

 

Romaric SAKO
Le sursaut

LAISSER UN COMMENTAIRE