Rattrapée par son passé. C’est en se baladant sur internet que ces adolescents ont découvert que leur enseignante a exercé la profession d’actrice de film pornographique. Eh oui avant d’être enseignante, elle avait un tout autre métier des plus controverses…

Une enseignante texane a été suspendue et risque de perdre son travail pour une dizaine de films X tournés entre 2001 et 2004. Elle compte se défendre, mais a peu de chances d’être réintégrée.

Resa ne comprend pas pourquoi elle est sanctionnée pour quelque chose qu’elle a fait à contre-coeur il y a plus de

Resa Woodward, 38 ans, a été suspendue de ses fonctions d’enseignante dans une école pour filles de Dallas (Texas). Le passé sulfureux de la prof de sciences a refait surface et l’établissement a pris des mesures en novembre dernier, rapporte le «New York Post». Un informateur anonyme a révélé à la direction que Resa Woodward, alias Robyn Foster, avait joué dans pas moins de 16 films pornos entre 2001 et 2004. La même source a écrit aux enseignants qu’elle ne voulait pas que son enfant «soit exposé à des choses comme ça».

Selon le «Dallas Morning News», qui a révélé l’affaire, la direction de l’établissement a eu vent des anciennes activités de l’Américaine en mars 2016. Une enquête interne avait alors déterminé que l’enseignante n’avait enfreint aucune loi et qu’elle pouvait donc continuer d’exercer. A condition que son passé d’actrice porno ne soit pas exposé publiquement. Malheureusement pour Resa, l’affaire a été ébruitée en automne, et l’école l’a suspendue.

Une contrainte, pas un choix

La trentenaire a tenté de se défendre, affirmant qu’elle n’avait fait ce travail que pour se sortir d’une situation financière difficile et qu’elle y avait été contrainte. Elle a estimé que la sanction prise à son égard risquait d’envoyer un message trouble aux écolières: «Si elles apprennent que j’ai été punie pour quelque chose que j’ai fait il y a presque 20 ans, que je n’avais aucun contrôle et que je me suis battue pour m’en sortir, qu’est-ce que cela dit sur l’émancipation féminine?», s’est-elle indignée.

Resa Woodward enseignait depuis 15 ans et ses élèves étaient âgées de 12 ans. La Texane compte lutter pour sauver sa carrière et a fait appel de la décision. «Le district peut estimer que les actes d’un professeur sont susceptibles de nuire à son efficacité dans son travail. L’enseignant peut se battre, mais cela implique habituellement d’énormes coûts», a expliqué Clay Robinson, porte-parole de l’Association des enseignants du Texas. De son côté, la direction de l’école a confirmé avoir suspendu la trentenaire mais a refusé de commenter l’affaire.

LAISSER UN COMMENTAIRE