Sale temps pour Lil Wayne. En effet, le rappeur nie avoir eu des rapports sexuels avec une femme qui a obtenu qu’il lui verse une pension alimentaire pour son fils. Comme le rapporte The Blast, le rappeur demande à la cour d’ordonner un test de paternité.

Lil Wayne est catégorique sur le fait qu’il n’est pas le père d’un garçon aujourd’hui âgé de 15 ans et prénommé Dwayne. Il y a quelque temps, afin d’établir la paternité de Dwayne, un juge s’était prononcé en la faveur de la mère, car le rappeur n’a pas répondu à l’affaire, et lui a ainsi ordonné de payer 5.000 dollars (environ 2 millions 750 mille FCFA) par mois et de couvrir l’assurance médicale de l’enfant. Aujourd’hui, Lil Wayne demande un nouveau procès, et dément avoir eu des rapports sexuels avec Keiotia Watson, la mère de l’adolescent, ainsi que le rapporte The Blast.
Il a déclaré a : « Je n’ai pas eu de relation sexuelle avec Keiotia Watson en juin 2001 ou à tout autre moment.Je ne pense pas qu’il soit possible que je sois le père biologique de Dwayne Brown. Je n’ai jamais reconnu Dwayne Brown comme mon fils, et je n’ai pas non plus été prévenu de sa naissance avant que l’on me remette la pétition », déposée en août 2017.

Et d’ajouter : « Je suis le tendre père de quatre enfants, auxquels j’ai apporté mon soutien depuis leur naissance. Jusqu’à maintenant, je n’ai jamais été impliqué dans une affaire de garde d’enfants ». Lil Wayne indique aussi qu’il n’a jamais reçu les documents juridiques précédents, raison pour laquelle il n’a pas répondu à la justice plus tôt. Il demande que la cour ordonne un test de paternité et qu’elle mette de côté pension mensuelle qu’il devait verser à partir de janvier 2018.

Le juge a prévu une audience pour le mois suivant et a demandé à Keiotia Watson de comparaître.

LAISSER UN COMMENTAIRE