Le nombre de réfugiés fuyant les violences de Boko Haram prend une proportion inquiétante. En scrutant un rapport de l’Organisation internationale pour les migrations (OIM), on peut voir que les chiffres sont alarmants. Selon ce rapport, entre le 25 février et le 1er mars 2017, 4.449 personnes ont fui leurs villages pour chercher protection et refuge à Chibok, la ville où plus de 200 lycéennes avaient été kidnappées par les combattants de Boko Haram.

Résultat de recherche d'images pour "réfugié, nigéria, boko haram"

Ces derniers temps, ils sont nombreux à prendre le chemin pour trouver un refuge après que l’armée nigériane a annoncé des actions militaires imminentes dans le secteur de la forêt de Sambisa. C’est dans cette zone que se sont retranchés les combattants de Bobo Haram. Ces informations,  n’ont pas été commentées par les autorités militaires, selon koaci.

Résultat de recherche d'images pour "réfugié, nigéria, boko haram"

Le bureau des Nations unies pour les Affaires humanitaires (OCHA) estime que plus de 2.500 personnes étaient déjà réfugiées à Chibok et près de 55.000 à Damboa.

L’insurrection de Boko Haram a fait plus de 20000 morts et  2,6 millions de déplacés depuis 2009.

afrikmag.com

LAISSER UN COMMENTAIRE