C’est un coup dur pour les agents du Consulat général  et de la représentation permanente du Sénégal auprès des Nations-Unies.  La représentation traverse une situation qui ne fait pas honneur au pays de Macky Sall.

Selon le quotidien Les Echos, une menace d’expulsion plane sur la tête des agents du Consulat général  et de la représentation permanente du Sénégal auprès des Nations-Unies.  Et pour cause, non seulement leurs indemnités de logements  ne sont plus versées depuis quelques mois, mais  ils ne perçoivent plus leurs allocations d’assurance maladie.

Pourquoi une telle situation qui salit l’image du pays dirigé par Macky Sall? Est-ce à cause des données politiques actuelles du pays? Nous ne saurons répondre. Mais d’après nos confrères de Les Echos, les représentants du Sénégal aux Etats-Unis savent déjà qu’ils ont jusqu’au 5 avril pour que les arriérés de loyer soient versés sinon, ils devront rentrer chez eux.

Le média qui relaie le cri de cœur des agents dans la tourmente rapporte les propos des concernés. Ceux-ci sont indignés face à leur situation qu’ils jugent honteuse pour un pays comme le Sénégal.

« Nous rencontrons d’énormes difficultés pour prendre en charge la couverture médicale de nos épouses en cas d’accouchement ou celle de nos enfants en cas de maladie. Pendant ce temps, l’ambassadeur, lui, est logé dans une suite présidentielle à New York « , expliquent les agents. Ces derniers, très offusqués, exigent que des mesures appropriées soient prises afin de régulariser la situation.

En tout cas, malgré l’arrivée de Donald Trump et sa loi anti-immigration qui fait couler beaucoup d’encre et de salive, les diplomates sénégalais, eux, ne seront pas expulsés comme certains citoyens des pays  ciblés. Ils seront exclus des USA pour des raisons qui trouvent leur racine au Sénégal.

afrikmag.com

LAISSER UN COMMENTAIRE