Dieudonné a été surnommé la « bête noir » des hommes politiques en France. Ses apparitions devant la justice ne se comptent plus. En effet, il est très souvent traduit devant les tribunaux. Ses prises de positions ne plaisent pas du tout au système en place. Il a été traité d’antisémite pour sa dureté lors de ses spectacles. Or, l’humoriste s’attaque à tout le monde et même aux Chefs d’Etats africains, et surtout celui de son pays d’origine,  le Cameroun.

C’est dans cet élan que dans une récente sortie, il a annoncé  sa prochaine candidature aux élections présidentielles de 2018. Est-il sérieux ou pas? Ou est-ce juste pour susciter  la polémique? On sait tout de même que la politique a toujours attiré l’humoriste.

Rappelons que si Dieudonné est candidat aux prochaines joutes électorales, il  devrait faire face au président Paul Biya  à la tête du Cameroun  depuis 34 ans. L’homme  affirme se présenter non pas contre Biya ou contre son opposition, mais « contre la politique française en Afrique ».

Il affirme également que « les Français sont aujourd’hui traités dans leur propre pays comme des Africains. Pour lui, ceux-ci sont dépouillés de leur souveraineté et  subissent les décisions d’une Europe coloniale et injuste ». Il veut donc, au moyen de sa candidature et d’une possible élection, « aider la France à se libérer, comme au temps des tirailleurs, mais avec une véritable contrepartie claire et nette ».

On attend la suite de sa déclaration, et on observe de près les prochaines élections présidentielles au Cameroun. Les analystes affirment que le président Biya va demeurer au pouvoir pour recevoir la CAN 2019 qui sera organisée au Cameroun.

LAISSER UN COMMENTAIRE