Un législateur polonais pourrait recevoir des sanctions pour ses propos à l’égard des femmes. Le député Janusz Korwin-Mikke a provoqué l’indignation au sein de l’hémicycle, mercredi 1er mars.

« Bien entendu, les femmes doivent gagner moins que les hommes, parce qu’elles sont plus faibles, elles sont plus petites et elles sont moins intelligentes », a lancé l’eurodéputé de 74 ans en pleine séance plénière du Parlement européen, avant d’égrener toute une série d’exemples insolites.

femmes

Après plusieurs plaintes d’eurodéputés, le président du Parlement européen Antonio Tajani (PPE, droite) a annoncé ce jeudi qu’il avait ouvert une enquête pour « des remarques sexistes ». Les sanctions envisagées peuvent aller « d’une réprimande à une amende avec une suspension temporaire ».

Ce même député avait déjà été sanctionné en juillet 2016 par le Parlement européen pour avoir déclaré que l’arrivée massive d’immigrants en Europe était comparable à un « déversement d’excréments ». Pour cela, il avait été privé de 10 jours d’indemnités de présence au Parlement (soit 3.060 euros) et suspendu d’activité parlementaire pendant 5 jours.

Korwin-Mikke, un radical de la droite qui dirige un parti marginal, a aussi déclaré lors d’un débat sur l’écart salarial entre les hommes et les femmes:

« Bien sûr, les femmes doivent gagner moins que les hommes parce qu’elles sont plus faibles, elles sont plus petites, elles sont moins intelligentes. Elles doivent gagner moins, c’est tout. »

L’enquête a été ouverte en vertu des lois précisant que les membres du Parlement doivent faire preuve de respect mutuel et s’abstenir de «langage diffamatoire, raciste ou xénophobe».

La députée socialiste espagnole Iratxe Garcia Perez, visiblement étonnée par sa remarque, lui a répondu en ces termes :

femmes

«Selon votre théorie, je n’aurais pas le droit d’être ici en tant que parlementaire.

 «Je sais que vous êtes très bouleversé et très préoccupé par le fait que nous, les femmes, pouvons représenter les citoyens sur un pied d’égalité que vous.

 « Je pense que j’ai besoin de défendre les femmes européennes contre des hommes comme vous! ».

LAISSER UN COMMENTAIRE