Incroyable mais vrai, l’histoire s’est passée ce Mardi 21 février 2017 en Angola dans le quartier de São Paulo district de sambizanga dans une famille guinéenne, originaire de Mamou. Un jeune marié d’une trentaine d’année surpris en plein ébat sexuel avec une femme qui se trouve être l’épouse de son oncle paternel (donc sa tante).

Tout à commencer par la réception d’un appel téléphonique douteux vers 18 h, heure locale . Le téléphone a crépité juste au moment où l’époux s’apprêtait à aller à la mosquée. Mais l’épouse a hésité de répondre . Le mari de manière désintéressée l’intime de décrocher son téléphone, chose qu’elle a faite avec hésitation. Donc le mari soupçonne et décide de changer son programme habituel de prière . D’habitude il prie Maghrib et attend celui d’icha’a à la mosquée avant de rentrer à la maison.

Ce jour, il revient juste après la première prière pour essayer de satisfaire sa curiosité . A sa grande surprise, il trouve sa femme toute nue au salon avec son amant qui se trouve être son neveu direct . Stupéfait, il a pris un couteau et a menacé le premier à reprendre un habit de lui planter le couteau . Par la suite, il a appelé des éléments de sa famille qui y vivent pour constater avec lui cette scène satanique . La famille lui a trouvé dans cet état de garde .

Le mari très déçu et ne pouvant plus contenir sa colère, a décidé de ne plus vivre avec sa femme dans le même toit . Pour l’instant, il a rendu sa femme auprès du frère ainé de la belle-famille . Nous rapporte notre source.

On nous a confié hors micro que le jeune incriminé est un habitué de l’adultère . Il y’a juste quelque temps, cette même personne avait des ennuis avec la justice de son pays d’accueil . Il était emprisonné pour viol sur une fille angolaise . Ce n’est donc pas la première fois c’est un récidiviste.

A rappeler que les cas d’adultère impliquant des guinéens sont fréquents en Angola . Mais pour la plupart ils se passent à l’insu des médias . Ces situations sont souvent étouffées et sont réglées en famille et à l’amiable par la notabilité guinéenne .

LAISSER UN COMMENTAIRE