De quoi s’agit-il ? Selon les informations dont nous disposons, les mis en cause, Boka Oussouho Vanessa Inès et Apata Joël Hervé, sont des amants. Dame T.K., qui est une amie de

Vanessa, aurait fait des avances à celui-ci, via le téléphone. Les faits se passent dans la commune de Cocody. Le jeune homme, à en croire nos sources, est allé tout rapporter à sa copine. Dès lors, Vanessa, pour se venger du comportement de son amie, demande à son amant d’accepter les avances de T.K. Mais, à la condition qu’il filme leurs ébats. Apata s’est donc exécuté en ayant des rapports sexuels avec T.K. Et à l’insu de la jeune dame, il filme leurs ébats et diffuse ensuite la vidéo sur les réseaux sociaux.

Une connaissance à T.K. qui a vu la vidéo, informe celle-ci. C’est alors que la victime saisit la Direction de l’Informatique et des traces technologiques (Ditt). Les investigations menées par les agents de la Police de lutte contre la cyber-criminalité (Plcc) permettent de mettre le grappin sur les suspects. Interrogés Boka Oussouho Vanessa Inès et Apata Joël Hervé se mettent à table. Dans leur déclaration, ils indiquent qu’ils ne savaient pas que cette affaire prendrait une telle tournure. Pour eux, ils voulaient juste donner une leçon à dame T.K., par rapport à son

attitude. Les mis en cause ont été déférés au parquet, au tribunal du Plateau pour enregistrement illégal et publication de vidéo à caractère sexuel sur internet.

LAISSER UN COMMENTAIRE